Dimanche 16 mars 2008 à 17h

Serpent, cornet à bouquin, orgue et Baryton

Ensemble Les Meslanges : "Sacra e Profana"

Volny Hostiou, serpent
Eva Godard, cornet à bouquin, flûte à bec
Elisabeth Joyé, orgue et clavecin

Thomas Van Essen, baryton et directeur musical



Programme :
Amour sacré, amour profane en Italie et en France au 17° siècle : Palestrina, Caccini,
Monteverdi, Frescobaldi, Merula, Titelouze, de Lassus, Boesset, Couperin et Du Mont.

Compte-rendu :


Amour sacré, amour profane, c'est la femme qui est célébrée dans ce programme musical du début de la période baroque. L'Ensemble les Meslanges - ce mot au 16° et 17° siècles désignait un recueil de plusieurs auteurs de styles et de langues différents - met ainsi en regard la diversité des langages musicaux de cette époque foisonnante.

Le concert s'ouvre avec du plain chant accompagné par le serpent, continue avec des motets ou madrigaux italiens, puis avec des airs de cour. Après un Capriccio cromatico pour orgue de Merula et un prélude pour clavecin de Couperin, le concert se termine avec "Quae est ista" motet de Henry Du Mont accompagné par le serpent, le cornet et l'orgue.

Les Meslanges, sous la configuration présentée, constituent un ensemble de très grande qualité et homogénéité uni par la même passion, celle de recréer, sur la base de documents d'époque, l'interprétation la plus fidèle possible sur des copies d'instruments anciens. Nous avons ainsi découvert deux instruments peu connus aux sonorités envoûtantes : d'abord le serpent dont Volny Hostiou joue avec finesse et virtuosité (très difficile solo dans la sonate de Philippe Friedrich Boddecker), ensuite le cornet à bouquin et les flûtes baroques jouées par Eva Godard, spécialiste incontestée de ces instruments. La voix chaude et expressive du baryton Thomas Van Essen a conquis le public, vivant parfaitement chaque air après nous en avoir dit le thème. Ce concert a été ainsi très apprécié pour son originalité et le choix des oeuvres.