ENSEMBLE QUENTIN LE JEUNE

Jean-Christophe et Agnès LAMACQUE,
violes d'amour et violons
Carole CARRIVE,
viole de gambe et violoncelle
Françoise Depersin,
clavecin et orgue


Les membres de l’Ensemble Quentin Le Jeune (qui s'est appelé au départ "La Folia") se sont réunis en 1999 autour du très riche répertoire des pièces en trio de l'époque baroque : suites et sonates. Leurs études dans le domaine de l'interprétation de la musique des XVIIème et XVIIIème siècle les amènent à utiliser des instruments d'époque ; mais loin de vouloir tenter une impossible reconstitution historique, leur objectif est de rendre aujourd'hui cette musique éloquente et viavante. Les recherches qu'ils entreprennent sur les compositeurs français de la première moitié du XVIIIème siècle leur font découvrir Jean-Baptiste Quentin le Jeune, dont l'oeuvre les séduit au point qu'ils décident d'en porter le nom.
Par ailleurs les recherches musicologiques sur l'Europe Baroque (partitions, instruments) leur fait découvrir la douceur de la viole d'amour : très utilisée par les compositeurs aux 17° et 18° siècles (comme Biber), elle a été jouée ponctuellement par la suite, supplantée par le violon.

Jean-Christophe LAMACQUE
Il commence le violon avec ses parents violonistes, et entre au Conservatoire de Versailles dans la classe de Robert Gendre, puis au Conservatoire National Supérieur de Paris où il obtient un Premier Prix de violon dans la classe de Pierre Nérini, ainsi qu'un Premier Prix de Musique de Chambre dans la classe de Maurice Krut. Violoniste titulaire à l'Orchestre Philharmonique de Radio-France et violon-solo de l'Ensemble Orchestral de Saint-Quentin-en-Yvelines de 1991 à 2001, il se perfectionne dans l'interprétation de la musique baroque avec Patrick Cohën-Akenine, puis avec Patrick Bismuth.


Agnès LAMACQUE
Elle fait ses études de violon à l'Ecole Nationale de Meudon dans la classe d'Aurelio Perez, puis de Liliane Rossi où elle obtient une Médaille d'Or. Parallélement à ce chemin musical, elle devient Docteur en Chirurgie Dentaire à la Faculté de Paris V. Soliste à l'Ensemble Orchestral de Saint-Quentin-en-Yvelines, elle décide d'approfondir l'interprétation de la musique baroque en entrant dans la classe de violon baroque de Patrick Cohën-Akenine.

Jean-Christophe et Agnès
Carole Carrive
Françoise Depersin


Carole CARRIVE
Elle commence ses études de violoncelle au Conservatoire de Boulogne-Billancourt dans la classe de Xavier Gagnepain, et les poursuit à l'Ecole Nationale de Ville d'Avray, en perfectionnement avec Thérèse Pollet, où elle obtient un Premier Prix d'Excellence. Son goût pour la musique de chambre l'a amenée à suivre plusieurs formations dans différents établissements, toutes récompensées par des Premiers Prix. Elle enseigne le violoncelle au Conservatoire de Montigny-le-Bretonneux. Son désir de se perfectionner dans la connaissance du répertoire baroque l'incite à étudier avec Antoine Ladrette, puis avec Bruno Cocset, et récemment avec Emmanuel Balssa.


Françoise DEPERSIN
Après des études universitaires d'histoire de la musique, d'analyse et d'esthétique, elle obtient l'Agrégation de Musicologie, et enseigne depuis à Evreux en charge des classe musicales. Parallèlement, pianiste de formation, elle se tourne vers le clavecin par goût du répertoire baroque, qu'elle étudie avec Claire Bodin au Conservatoire de Pantin, avec Françoise Lengellé, et avec Michèle Dévérité au Conservatoire d'Orsay où elle obtient un Premier Prix.

Quentin le Jeune et les Dimanches Musicaux de Coignières

Archets baroques La Folia
Merula, Castello,Pachelbel, Corelli,...
Europe baroque
(Italie et Allemagne)
présentation de la viole d'amour et de la
viole de gambe

 

 
© orgue.coignieres.free.fr