Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, Les Amis de l’Orgue de Coignières ont fait découvrir quelques siècles d'histoire de notre région : de l'architecture disparue de l'abbaye de Haute Bruyère (fondée en Bertrade de Montfort à St Rémy l'Honoré vers 1112) jusqu'à l'architecture de notre époque avec les magnifiques vitraux de Jacques Loire (réalisés et posés entre 1970 et 1975) et l'orgue de la Manufacture Lorraine des Grandes Orgues installé en 1993 et complété en 1998.

L'animation s'est déroulée à l'église St Germain de Coignières en deux temps :
- un concert de l'Ensemble Armos le samedi à 17h30
- et des animations le dimanche entre 14h et 18h.
Un cas de force majeure a entraîné le remplacement de la représentation de l'opéra "St Georges et le dragon" (sur un texte extrait de "La légende Dorée" du 12° siècle mis en musique pour un ensemble de clarinettes par Claude-Henry Joubert) par un récital Orgue et Voix.

 

Samedi à 17h30 concert de l'Ensemble ARMOS
Ces trois harmonicistes, accompagnés d'un guitariste, adaptent et interprètes des pièces de J.S. Bach, d'Albinoni et de Vivaldi mais aussi du répertoire jazz, rag time, tzigane (Django Reinhart).

Nous les avions reçus il ya 5 ans et ils nous avaient conquis par la très haute qualité musicale de leur ensemble, par la passion qu'ils mettent à faire découvrir et apprécier cet instrument parfois méprisé et enfin par l'éclectisme et la richesse de leur répertoire.

Cinq ans après, leur charisme musical et leur enthousiasme n'a pas changé, leur répertoire s'est renouvelé et enrichi encore. Le groupe comprend toujours Dominique Lannes, Gérard Margnoux (harmonicas) et Pierre Rochat (harmonica et violon), accompagnés à la guitare par Jean-pierre Auger.

Pierre Rochat, qui est le directeur musical d'Armos, est un compositeur passionné (plus de 100 oeuvres déposées à la Sacem) et a réalisé une grande partie des adaptations, pour leurs instruments, d'oeuvres classiques connues. Professeur retraité de violon au CRR de St Maur des Fossés, il est aussi à l'aise au violon qu'à l’harmonica et nous avons pu entendre 7 ou 8 pièces de sa composition, dont Solitude et En Balade (donnée en 1ère audition)

 

Ensemble Armos

Pierre Rochat au violon

 

Dimanche de 14h à 18h, visites commentées et concert final (voir photos ci-dessous)


14h – 15h15 : visite commentée, par Jean-Pierre de Rigal, des vitraux créés par le maître-verrier Gabriel Loire entre 1970 et 1975. Il s'agit de 7 vitraux qui ont pris place dans le choeur et la chapelle à côté d'un vitrail original du 16° siècle qui raconte l'histoire de Suzanne accusée à tort d'adultère et sauvée par le prophète Daniel.
Les vitraux de Gabriel Loire, réalisés suivant la technique ancienne du verre coloré peint et cuit au four, portent sur l'ancienne et la nouvelle alliance, la constitution de l'église, la vie du Christ, les sacrements et la Vierge.

15h15 – 16h : présentation de l'orgue construit par Théo Haerpfer : cet instrument a été construit en 1993 et inauguré en février 1994 puis complété en 1998. Il comprend 10 jeux répartis sur 2 claviers et un pédalier. Roger Court a présenté de façon très claire la composition des jeux et leurs combinaisons qui permettent de créer des palettes sonores différentes et complémentaires en fonction des styles des oeuvres et de l'interprétation que choisit l'organiste.
L'illustration en a été faite parfaitement au cours du récital qui a terminé l'après-midi.

16h – 17h : présentation de l'exposition « Aux sources de la Mauldre, L’abbaye de Haute Bruyère » par Christian Thomas et Freddy Baillet. (exposition prêtée par 7M, association culturelle Tremblaisienne) ; nous les remercions chaleureusement d'être venus nous aider à installer les nombreuses photos rassemblées par eux pour faire revivre cette abbaye et de nous l'avoir la commentée.
L'exposition retrace l'histoire singulière de ce Prieuré Royal dont la première Abbesse a été Bertrade de Montfort, épouse du roi Philippe 1er, qui après avoir été excommuniée par le Pape (en effet ils avaient tous les deux divorcés) a désiré, à la fin de sa vie, se retirer dans un couvent. Les biens du Prieuré ont été vendus à la Révolution, les bâtiments démolis (il ne reste presque plus rien) et divers objets dispersés dans les églises environnantes. Le site se trouve entre Coignières et St Rémy l'Honoré dans une propriété privée.

17h – 18h : Récital "Orgue et Voix" avec la participation de la classe d'orgue de l'Ecole de Musique d'Elancourt (Professeur Sabine Heinrich) et de l'Ensemble "Clam' à vie".

Matthieu Herr (2ème année d'orgue), Jean-Pierre Laffitte et Dominique Leroy ont présenté des oeuvres de style très divers (Le Banquet Céleste de Messiaen, Tierce en taille de Guilain, ....), alternant avec des interventions des trois solistes de Clam'à vie ensemble formé de Marie Vallin, Camille et Amélie Coillet. Marie Vallin, qui est déjà venue en avril 2011 à Coignières dans le cadre des dimanches Musicaux (concert marimba, flûte et orgue) a complété le programme avec des pièces d'orgue.
La singularité de Clam'à vie (au complet ils sont cinq, trois femmes et deux hommes) est que la plupart d'entre eux sont à la fois organistes et chanteurs.


Ensemble Armos Jean-Pierre de Rigal Vitrail de Gabriel Loire Roger Court présentant l'orgue
Exposition sur l'abbaye de Haute Bruyère Christian Thomas Marie Vallin, Amélie et Camille Coillet Marie Vallin, organiste

 


"Voyage du Patrimoine"
Du patrimoine moyenâgeux aux vitraux et à l'orgue du 20° siècle

Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2011